Karim Belhocine a eu le temps de répondre à deux questions avant que Philippe Clement débarque, le costume trempé de champagne, et lui vole logiquement la vedette.

L’entraîneur anderlechtois avait tout de même pris le temps de féliciter ses joueurs. "Même si on chute à la 6e place, j’ai juste envie d’être fier d’eux ce soir. Contre le champion, on méritait de gagner. Tout ça avec du beau jeu pour répondre aux critiques sur notre manque de présence offensive. Gand, c’est pour dimanche et je suis convaincu qu’on peut gagner là-bas."

Une victoire que le Sporting devra aller chercher sans Santini, le dernier avant-centre valide qui sera suspendu. "J’ai quand même des solutions en tête. J’aurai vendredi et samedi pour décider. On ira à Gand pour gagner et prendre ce qu’on mérite."