Hatem Ben Arfa était aux anges à l'issue de cette finale de la Coupe de France remportée par Rennes face à son ancien club, le PSG. Il n'a d'ailleurs pas hésité à dézinguer son ancienne direction.

Dès la fin de la rencontre, Hatem Ben Arfa avait décidé de faire passer un message à Nasser El-Khelaifi, son ancien président. "Cette victoire est particulière, surtout par rapport au président Nasser. Il ne faut jamais sous-estimer son adversaire car un jour ou l'autre, il reviendra toujours plus fort." a d'abord lancé Ben Arfa qui voulait absolument régler ses comptes avec son ancienne direction. " Ce club du PSG, je l’aime beaucoup, je l’ai toujours aimé depuis que je suis petit. Je parle plutôt de l’institution, de qui gouverne, parce que ça a été très difficile", a-t-il lâché, envoyant ensuite une punchline dont il a le secret. "Et je pense qu’un jour, Adrien Rabiot, il va revenir avec une équipe, et il va leur faire mal, parce que c’est la vie. Quand tu donnes le mauvais, tu reçois le mauvais. On doit respecter l’être humain. "

Le Français ne voulait pas s'arrêter là et a même continué ses interviews en ironisant sur cette victoire face à ses anciennes couleurs. "C'est mon plus beau titre. On a fait une remontada. Mais ils ont l'habitude..." a indiqué le joueur de 32 ans.