Comme le week-end précédent, face à Bruges, Pär Zetterberg n’était pas sur le banc anderlechtois, ce dimanche, à Lokeren. Il était en tribune et ce sera toujours le cas à l’avenir. Il suivra toutes les rencontres du Sporting aux côtés de Marc Coucke et de Michaël Verschueren. 

Ce n’est pas une sanction de Fred Rutten, comme la rumeur pouvait le laisser entendre, mais une décision du Suédois lui-même.

Arrivé dans un rôle de liaison entre la direction et l’équipe première, il a estimé que sa place sur le banc n’était pas nécessaire. Son rôle s’arrête juste avant le coup d’envoi.

Pendant la semaine, il sera, en revanche, toujours bien sur le terrain d’entraînement avec le staff technique. Il s’occupe plus particulièrement des joueurs offensifs, notamment pour distiller quelques conseils techniques, comme Sven Kums l’avait expliqué dans notre édition du 22 février. La présence de Zetterberg en tribune pendant les matchs confirme aussi la volonté du Suédois de s’inscrire dans la durée à Anderlecht.

Il ne veut effectivement pas être lié de trop près à l’entraîneur en place et, par conséquent, risquer de sauter au premier changement de staff.