Les qualifications pour le Grand Prix du Japon de Formule 1 ont été une nouvelle fois décevantes pour McLaren samedi. Stoffel Vandoorne a terminé dix-neuvième et avant-dernier, Fernando Alonso ne l'a précédé que d'une place sur le circuit de Suzuka où la 17e des 21 manches du championnat du monde.

"Ce fut un week-end difficile pour nous et quelque part je pense que ce n'est pas une surprise. Nous n'avons pas été compétitifs tout le week-end et notre performance ici est similaire à ce que nous avons montré en Russie", a commenté Vandoorne. "Dans les qualifications, nous ne réussissons pas à faire un petit pas en avant. J'espère que nous ferons un peu mieux dans la course. Mais c'est un circuit difficile où il est difficile de doubler, il faudra donc attendre demain."

Vandoorne espère qu'il fera chaud dimanche au-dessus de Suzuka. Avec une bonne stratégie de pneus, McLaren pourrait faire la différence, selon le West-Fleming. "Ce serait bien si c'était une course chaude, car cela pourrait causer des cloques sur les pneus. Nous avons déjà obtenu de bons résultats dans les courses où cela a joué un rôle, et la gestion des pneus est la clé. La stratégie peut faire la différence."