Le Tournaisien conserve son titre de champion du Hainaut de cross.

Thaddée Adam a brillamment conservé son titre de champion du Hainaut de cross le week-end dernier à Obourg. Au départ, il se méfiait surtout du Dourois Grégoire Doison.

"Je remettais mon titre en jeu et je savais que Grégoire avait des arguments, indique le sociétaire de la Rusta. Grégoire est parti rapidement et ce jusqu’à la fin de la première boucle, où j’ai alors placé une attaque. J’ai pris 20 mètres d’avance. Au fur et à mesure, le circuit devenait de plus en plus boueux et, au passage d’une belle montée avec un virage en épingle, j’en ai profité pour relancer dans cette zone pour lui mettre un petit coup au moral. La tactique a bien fonctionné."

Décidément, celui qui arpentait encore les terrains de foot dans un passé proche est en train de connaître une belle ascension dans ses nouvelles disciplines.

L’entraînement a payé et Thaddée gagne assurément en puissance. Il a pu s’en rendre compte à Obourg. "Je restais sur une belle semaine d’entraînement et je me suis senti bien, sans me mettre dans le rouge."

Thaddée Adam est également affilié en France. Il défend les couleurs du club du Cateau. C’est donc sans surprise qu’une bonne partie de son programme sera axée sur les épreuves dans l’Hexagone. "Dans deux semaines, je vais prendre part aux demi-finales du championnat de France de cross. Ensuite, il y aura les championnats de Belgique de cross puis j’enchaînerai avec les 10 km de Fleurbaix et la finale des championnats de France de cross à Vittel. Je finirai aussi ma préparation pour les 10 km de Valenciennes."

Ensuite, il sera temps pour Thaddée de penser à la préparation de la saison estivale, sur piste notamment, où il entend aussi se distinguer.

À noter qu’à Obourg, un autre régional, Yves D’Harveng (Rusta) a pris une belle troisième place.


Ruscart fait parler sa technique

Un autre membre de la Rusta, Benoît Ruscart, s’est distingué lors du Provincial en rempotant le cross court. “Le tracé faisait environ 2,9 km. Je partais pour la gagne mais ça s’est avéré plus compliqué que prévu. Je suis parti vite dès le départ afin de creuser un trou mais un concurrent m’a accompagné. À la fin du premier tour, il était toujours là, confie Benoît. J’ai alors continué à maintenir le rythme et, comme le circuit était assez technique, avec les virages, je suis parvenu à prendre un peu d’avance et j’ai terminé devant. J’espère à présent être repris pour le championnat de Belgique indoor sur 3 000 m. Un podium paraît impossible mais j’essaierai de faire un bon chrono et de m’accrocher tant que je peux. Et puis, je serai peut-être au départ du National de cross. Court ou long, je ne sais pas encore. Là aussi, le podium sera injouable mais ce sera un bon entraînement.”