Après avoir rempli ses objectifs en Coupe de Belgique, le RFB débute ce mercredi son deuxième grand chantier : le championnat.

Pour la réception de Givry, les Borains sont prêts. Et ce, malgré la Coupe qui aurait pu entamer les organismes. "On est plus que prêts", confirme Lorenzo Lai, capitaine des Verts. "Le staff a parfaitement rempli son rôle, en permettant à tous les joueurs de récupérer. Via des séances de cryothérapie, des bains de glace, le groupe entier est fit."

Après avoir sorti Liège dimanche, le RFB découvrait le lendemain midi son adversaire en seizièmes de finale : le FC Bruges. "C’est vraiment bien ce tirage", avoue Lorenzo Lai. "On sait qu’on ne va pas gagner la Coupe, le coach nous l’a bien mis en tête. Si l’on doit perdre, autant que cela soit contre un très gros morceau. On sait que nos chances sont quasi nulles, même si on ne se présentera pas en victime consentante !"

De là à ce que cette rencontre trotte dans les têtes jusqu’à fin septembre ? "Pas du tout ! Notre objectif, c’est le championnat et la montée. On veut gagner le championnat ou monter via le tour final. Mais l’envie et les objectifs sont là. Le coach dispose d’un grand groupe de qualité, on a toutes les armes en main pour y arriver."

Et cet objectif de montée passera par une première échéance ce mercredi face à Givry. Montant de D3 amateurs, les visiteurs viendront avec une étiquette de Petit Poucet au stade Vedette. Donc un match facile pour débuter ? Le capitaine des Verts penche plutôt pour le contraire. "Ce sera loin d’être simple. En tout cas, Givry ne nous rendra pas ce match facile. Ce sera à nous d’aller chercher ces trois points que nous nous devons de prendre. Ce n’est pas une volonté, c’est une nécessité. À domicile, avec nos objectifs, nous devons toujours nous imposer."

Cette pression, ce besoin de résultat peut-il jouer sur un groupe ? En tant que leader, Lorenzo Lai dément. "Quand on joue au football, c’est pour gagner. Le groupe est rempli de compétiteurs, de joueurs qui vivent pour la victoire. Notre cheminement vers la montée commence ce soir, avec je l’espère une première victoire au bout."


Le noyau : Vandermeulen, Willocq, Rogie, Gevaert, D. Chaabi, Ballo, Moudio Ebosse, Lai, Botoko, Cottenceau, Bailly, Zorbo, H. Chaabi, Turcan, Ba.