Fin de saison dernière, les deux principaux attaquants de Chaumont (P1) avaient rangé les crampons.

A eux deux, Sylvain Mergeai et Sylvain Dewalque avaient inscrit plus de 40 buts lors de la saison du titre en P2. Lors des deux campagnes suivantes en P1, ils avaient bien contribué au maintien des Bleus en plantant 12 et puis 13 roses. Cette saison, en 7 matches, Chaumont n’a gagné qu’une fois. Le constat est clair : les deux Sylvain n’ont pas vraiment été remplacés. Fin septembre, Sylvain Mergeai a participé à un entraînement avec ses anciens équipiers. C’était logique, les supporters ont espéré qu’il sorte de sa retraite pour venir aider l’équipe. Il n’en sera rien, du moins pas dans l’immédiat. 

« Il était en congé et voulait simplement toucher le ballon », affirme son coach qui ajoute qu’un retour n’est pas prévu. 

Le principal intéressé abonde dans le même sens. « Je suis juste allé à l’entraînement pour revoir les copains, je ne pense pas rejouer pour l’instant. » Ces derniers mots laissent penser qu’il pourrait revenir mais plus tard. « On ne sait jamais », sourit-il. « Mais honnêtement, je ne pense pas rejouer. »