Les équipes, qui apporteront 1500 euros de dons, devront parcourir 100 kilomètres en moins de trente heures.

L’Oxfam Trailwalker quitte ses sentiers traditionnels des Haute-Fagnes. À l’occasion de la 12e édition, les organisateurs emmèneront en effet pour la première fois les participants dans la Grande Forêt de Saint-Hubert, les 31 août et 1er septembre prochains, avec départ et arrivée à Saint-Hubert.

Par contre, rien ne change dans le principe. Ces derniers auront toujours à parcourir par équipe de quatre, mixte ou pas, en marchant ou en courant, 100 km au cœur de la nature et sur un terrain accidenté, en moins de trente heures.

"Un changement s'imposait, parce que beaucoup de gens reviennent souvent, ils ont envie de découvrir une autre région", explique Leo Freichels, l'un des organisateurs. "On a choisi Saint-Hubert pour son dénivelé, il y aura 2300 m de dénivelé positif, sa forêt très variée, ses beaux villages, ses innombrables petits ruisseaux,... Il s'agit de l'une des plus belles forêts de Belgique. Puis les portes étaient ouvertes ici pour nous accueillir. On a prospecté la parcours avec des bénévoles des Cantons de l'Est. Ceux-ci viennent avec leur savoir-faire."

Pas moins de 137 équipes sont déjà inscrites, parmi lesquelles de nombreux habitués, une vingtaine de la province de Luxembourg. Dont l’une dans laquelle on retrouvera notamment Céline Nicolas, coutumière des ultra trails, et qui n’est autre que l’échevine des Sports de Saint-Hubert. "Tous vont se régaler, avec des paysages et un environnement préservé enchanteurs", clame Céline Nicolas. "C'est un sacré challenge de faire 100 km, et plus encore en équipe. Ce qui me convainc encore plus est la notion de solidarité, entre équipiers et dans la lutte contre la pauvreté d'Oxfam."

Rappelons par ailleurs que la condition sine qua non pour pouvoir en être, est de récolter au moins 1500 euros de dons par équipe. L’argent récolté par Oxfam servira une fois de plus à mener des projets, au profit des populations les plus pauvres de la planète.

Sachez par ailleurs que pour cette première en terre borquine, pour la première fois, une plus petite distance sera également proposée, avec un Oxfam Energywalker long de 25 km, à parcourir par équipe de 2 à 8 personnes.