Les Brabançons n’ont pas réussi à tirer avantage de leur ouverture du score à la Raal. 

Tout avait pourtant bien commencé pour les hommes de Frédéric Stilmant au Tivoli. L’ouverture du score rapide du capitaine Herbecq laissait présager le meilleur.

Mais après ce début de match canon, Rebecq a baissé de rythme et a doucement laissé les Loups prendre le contrôle de la rencontre.

"L’égalisation est complètement évitable", regrette le coach visiteur. "On a par la suite essayé de jouer autrement mais la Raal a tiré profit de leur terrain très large."

Les Rebecquois n’ont en effet pas l’habitude d’évoluer sur une telle surface.

"À l’extérieur, c’est toujours compliqué sur ce genre de terrain. Ça fait en effet penser aux divisions supérieures et notre jeune équipe n’est pas du tout habituée à ça. Mais nous devons reconnaître qu’on est tombé sur une bonne équipe louviéroise ce samedi."

Fred Stilmant a un challenge un peu particulier pour la fin de la saison. Le club n’a en effet pas demandé la licence et ne pourra donc pas jouer le tour final.

"Je veux que mes joueurs soient des compétiteurs, même si le classement n’aura pas vraiment d’importance. Nous avons encore des objectifs comme par exemple rester invaincus à la maison. Et puis les joueurs doivent aussi penser à leur progression personnelle. Le maintien est certes acquis mais je ne laisserais passer aucun relâchement. Nous voulons finir dans le top 5."