Suisse Ronaldo s’est offert un triplé à domicile pour envoyer le Portugal en finale.

"Le Portugal est favori, pas seulement pour cette rencontre face à nous, mais bien pour la suite du tournoi. C’est le dernier champion d’Europe et une équipe qui a montré qu’en football rien n’est vraiment impossible. En plus de cela, ils ont l’avantage de jouer à domicile. Ils bénéficient du retour de Ronaldo et c’est la cerise sur le gâteau" , expliquait Vladimir Petkovic, l’entraîneur suisse, juste avant la rencontre.

Le coach de la Nati a donc vu juste car le Portugal, grâce à un Ronaldo XXL, s’est hissé en finale de la Ligue des Nations et attend donc le vainqueur de Pays-Bas - Angleterre.

Cristiano Ronaldo, qui n’avait pas été pris par Fernando Santos en sélection après le mondial pour s’acclimater à la vie italienne, a retrouvé un groupe rajeuni qui s’était qualifié dans ce Final Four.

Mais l’attraction de la soirée n’était pas concentrée que sur CR7… Son association avec Joao Felix, pépite qui affole les grands cadors, était très attendue pas de nombreux observateurs. Les deux joueurs se sont cherchés sans pour autant s’illustrer ensemble. En encadrant ses compères, Ronaldo a apporté une réelle valeur ajoutée à un groupe qui a prouvé qu’il ne pouvait pas (encore) se passer du meilleur joueur du monde. C’est d’ailleurs du pied du quintuple Ballon d’or que sont arrivées les trois réalisations portugaises à des moments où les siens étaient à la ramasse.

Le Turinois a donc enflammé tous les Socios venus en masse au Stade du Dragon, qui peinaient à souffler sous la domination des Suisses. En ayant planté ses 86e, 87e et 88e buts pour la Seleçao, il devient le meilleur buteur de l’Histoire dans une sélection européenne.

Cette victoire importante dans le dernier carré permet aux Portugais de rêver d’un deuxième trophée européen trois années après leur sacre en France à l’Euro 2016. Mais il faudra faire beaucoup mieux dans cette ultime confrontation… Car les mêmes espaces laissés dans les 35 derniers mètres aux Anglais ou Néerlandais seront payés de toute autre manière.


Portugal : Patricio ; Semedo, Pepe (63e Fonte), Dias, Guerreiro ; Carvalho, Neves, Fernandes (90e Moutinho), Silva ; Felix (70e Guedes), Ronaldo.

Suisse : Sommer ; Mbabu, Schär, Akanji, Rodriguez ; Zakaria, Freuler (89e Drmic), Xhaka ; Zuber (83e Steffer), Shaqiri, Seferovic.

Arbitre : M. Borsch (All).

Avertissements : Xhaka, Schär, Shaqiri.

Les buts : 26e Ronaldo (1-0), 56e Rodriguez (1-1), 87e et 89e Ronaldo (3-1).