Le Monténégrin dispute ce samedi son dernier match à domicile mais il ne quittera pas la ville. "Ma vie est ici."

Moment d’émotion samedi soir (18 h) à Visé : le club de handball dira au revoir à Marko Popivoda qui disputera son dernier match de BeNeLeague à domicile avant de mettre fin à sa carrière à 32 ans seulement.

"J’aurais bien voulu continuer encore quelques années mais, depuis l’an dernier, j’ai des problèmes de varices et je ne peux plus me donner à fond . À cause de la tristesse que cette situation cause, je n’ai pas encore décidé si je resterai dans le monde du handball mais une chose est certaine : je resterai à Liège, où les gens m’ont très bien accueilli. C’est ici que sont mes amis, ma vie."

Popivoda est arrivé il y a 8 ans. C’est Serge Cappa qui avait tuyauté Arthur Hoge. "J’avais joué un tournoi en Belgique avec les jeunes Monténégrins et Goran Vukcevic, qui entraînait l’équipe B du Montenegro, m’avait parlé du club", explique celui qui a également disputé un championnat d’Europe de beach handball avec son pays.

Arthur Hoge se rappelle que le combat ne fut pas facile. "Il était extra-communautaire. Je voulais l’engager dans mon entreprise mais la boulangerie-pâtisserie n’était plus un métier en pénurie. Ça a pris du temps, j’ai tenu parole mais Marko me l’a bien rendu car c’est quelqu’un de très courageux, respectueux et efficace."

Cousin éloigné de l’ex-footballeur du Borussia Dortmund Danilo Popivoda et de l’actrice Marta Popivoda, Marko n’a jamais regretté son choix. Difficile d’ailleurs pour lui de dégager le meilleur souvenir de toutes ces années passées chez nous.

"L’équipe a grandi chaque année, elle s’est sans cesse renforcée et il y a toujours eu des satisfactions. La qualification pour la BeNeLeague fut tout de même un moment mémorable." Mais cette année, c’est plus encore : Visé espère jouer le Final 4. De quoi le rendre fier.