Après un souci de taille à Olne-Spa-Olne, le Verviétois s’est rassuré à Solwaster.

Même si cette course en trio n’a pas toujours été une balade de santé, Xavier Diépart a pris du plaisir dans la Triplette de Solwaster, en compagnie de Luc Michel et de Julien Dethier. Ici, il avait oublié sa mésaventure olnoise et, à l’invitation de Luc Michel, il s’est lancé dans cette épreuve qu’il avait déjà remportée auparavant.

"Ils ont un peu changé le parcours et pour moi, c’est mieux. C’est plus boisé que fagnard, ça rejoint plus ce que l’on voit en trail en général. J’ai eu un peu de mal après 20 minutes de course et mes potes m’ont bien soutenu. C’est ça aussi l’esprit de la Triplette. J’ai retrouvé de l’énergie dans les secteurs techniques, là où Julien était un peu plus à la peine. Avec notre dossard 114, nous sommes partis 20 bonnes minutes après les premiers et, forcément, cela demande de doubler pas mal de concurrents. Heureusement, les gens sont très sympas et s’écartent spontanément. La grosse difficulté de ce genre d’épreuve, c’est qu’il faut aller à fond tout le temps car on n’a aucun repère au niveau du chrono des adversaires, étant donné que les départs sont différés toutes les 10 secondes. C’est chaud et on n’a aucun répit. En tout cas, bravo à l’organisation pour la qualité du parcours et pour le balisage !"

Xavier termine donc une saison chamboulée par un déménagement et la venue du petit Edouard. "J’ai bien sûr des projets sportifs mais d’abord, bien me reposer et récupérer un max. J’ai en tête de faire les 91 km du Mont-Blanc et quelques triathlons, dont l’Embrun Man…"