Le club rend hommage à Marc Foucart, monument du basket féminin, en proposant une superbe affiche : Castors Braine - Flammes Carolo. Ce jeudi à 19 h 30.

Il y aura du très beau monde sur le parquet du Brunehall ce jeudi, à 19 h 30. Outre les stars brainoises, il y aura leurs illustres homologues de Charleville-Mézières telles que la capitaine de l’équipe de France, Endy Miyem, et sa coéquipière, Sara Chevaugeon.

"Cette équipe a fait des transferts incroyables et devrait être dans le top 5 français", assure Ronny De Vlieger, le secrétaire du BB Brunehaut.

La formation s’est d’ailleurs renforcée avec les arrivées de Kim Mestdagh et Katie-Lou Samuelson, actuellement en plein playoffs WNBA. C’est la troisième année consécutive que le club tournaisien propose une soirée de gala en la mémoire de l’entraîneur le plus titré de Belgique au niveau féminin. Marc Foucart, ex-sélectionneur national, a enlevé 7 championnats et 9 coupes nationales. Il a en outre été nommé 11 fois coach de l’année.

"C’était un homme profondément humain. Il était ouvert au dialogue et écoutait véritablement les propos de son interlocuteur, se souvient Ronny De Vlieger, qui l’a côtoyé sur de nombreux événements. Nous avons aussi été ensemble à l’ASTE Kain, chez les hommes, avant qu’il ne retrouve sa vraie passion : le basket féminin."

Marc Foucart avait même dirigé un stage de jeunes lors de la création du BB Brunehaut, il y a 6 ans. Depuis, le BBB grandit petit à petit. Que ce soit avec l’équipe première qui vient d’accéder à la R2 ou en proposant des événements parfaitement calibrés.

"Cela finit par se savoir, les clubs savent qu’ils seront bien reçus chez nous, ce qui nous aide à proposer une affiche comme celle de ce jeudi."

De plus, en se signalant de la sorte, le BB Brunehaut attire également l’attention de joueuses frontalières tentées par un challenge en Belgique. L’image de marque du club est au beau fixe, et les Tournaisiens profiteront d’ailleurs de cette aura pour mettre à l’honneur le basket adapté (17 h) en prélude à la rencontre entre Braine et les Flammes. "On peut s’attendre à attirer 200 à 250 personnes", annonce, ravi, Ronny De Vlieger.