La 30e édition sera aussi placée sous le signe de la défense de l’environnement.

Il faudra se lever un peu plus tôt. La 30e édition du challenge des jeunes qui débute ce dimanche 17 mars à Rumes fera l’objet de quelques petits changements par rapport aux éditions précédentes.

"En ce qui concerne les épreuves qui auront lieu le dimanche, nous avancerons le départ de 30 minutes. Le challenge des jeunes débutera à 10 h et la course du mini-challenge aura lieu à 11 h 30", signale Michaël Strubbe, président du challenge. "Cette mesure fait suite à plusieurs sollicitations de participants qui souhaitaient être libres plus tôt sur le temps de midi."

Pour le reste, 22 manches seront programmées de mars à fin septembre, avec des organisations qui ont stoppé et d’autres qui font leur entrée. "Comme par exemple la course de Blaton le 7 avril ou celle de Flobecq le 21 septembre. L’école de Frasnes compte deux sites et l’épreuve aura lieu cette année le 25 mai sur le site d’Arc-Ainières", poursuit le président.

Chaque rendez-vous sera marqué par deux volets distincts : le challenge des jeunes avec les courses pour enfants, des plus grands aux plus petits, et ensuite la course du mini-challenge avec des tracés longs de 6 à 7 kilomètres pour la plupart. "En ce qui concerne le mini-challenge, il est ouvert aux jeunes mais qui sont dans leur douzième année, pas avant", précise Michaël Strubbe.

À travers ce challenge, les organisateurs entendent aussi faire passer des messages. Cette 30e édition sera ainsi placée sous le signe de la préservation de l’environnement. "Avec dès ce dimanche la remise aux participants d’un cadeau utile qui cadre bien avec les préoccupations d’aujourd’hui", souligne encore Michaël. "Nous demandons aussi aux parents et aux enfants d’arriver sur place bien à l’avance, d’abord pour se sentir plus à l’aise et puis, nous pouvons éventuellement regrouper deux courses si nous voyons que le nombre de participants n’est pas très élevé."

Rendez-vous dimanche à 10 h à Rumes.