Sur la touche durant plus de deux mois, l’ancien pro a retrouvé les joies de la victoire lors du GP Frank Vandenbroucke.

Cette victoire lui a fait beaucoup de bien. Jonathan Breyne la cherchait depuis le début de la saison, mais il n’avait jusqu’à présent jamais trouvé l’ouverture. Habitué à gagner régulièrement, y compris quand il était chez les professionnels, le Mouscronnois a cumulé les places d’honneur en début de saison. Avant d’être à l’arrêt durant huit semaines.

"J’ai été absent deux mois à cause d’ennuis de santé, j’ai notamment dû être opéré", commente celui qui porte cette année le maillot de l’équipe Gaverzicht Be Okay. "J’avais obtenu plusieurs podiums cette année (il en comptait cinq avant sa victoire, NdlR), mais je n’avais pas encore gagné."

Il y est désormais parvenu. C’était mercredi dernier, à Ploegsteert, sur le Grand Prix Frank Vandenbroucke. S’il n’y a pas eu énormément de coureurs au départ de l’épreuve au nom de l’ancienne star du vélo (il n’y avait que 28 élites sans contrat et espoirs), cela ne retire rien à la joie du Mouscronnois.

"Non, ce succès fait vraiment très plaisir, il fait du bien au moral quand je vois d’où je reviens", ajoute encore Jonathan Breyne, qui combine le vélo, pour le plaisir, avec son métier de facteur. "Être autant à l’arrêt, c’était long ! Je suis donc très content d’avoir repris. Et d’avoir gagné. À cette période de l’année, de nombreux coureurs sont fatigués et ne sont plus très motivés. Ce n’est pas mon cas : je suis très motivé. Les sensations sont bonnes mais pas excellentes, mais l’envie peut faire la différence."

Pour cette fin de saison, il va traquer d’autres succès. "Je n’ai pas d’objectif particulier, je veux juste bien finir la saison, profiter de ma condition", ajoute celui qui a confirmé sa bonne forme le week-end dernier, en terminant cinquième à Heule, où il y avait 88 engagés.