Déjà présent lors des trois premières éditions, le Namêchois Sylvain Denis (3e amateurs) est aussi monté sur la plus haute marche de sa catégorie.

L’XTerra Namur a évidemment attiré de nombreux locaux, parmi lesquels Sylvain Denis, premier Namurois à en finir sur l’esplanade, à la 20e place. Sylvain Denis qui avait une fois de plus fait exception à son programme de triathlon 100 % route.

"Je fais l’XTerra Namur, parce qu’il est organisé à 10 km de chez moi", précise le Namêchois. "Mon objectif était de bien me classer en amateurs, et de gagner ma catégorie."

S’il n’a pas gagné en amateurs, où il a fini 3e, la faute à Lucas Van Deynze, un néerlandophone, et à l’Allemand Tom Spizthorn, qui le devance dans cet ordre, le Namêchois, 3e chez les amateurs, a par contre atteint son second objectif, en s’imposant en S4.

Et même un troisième : "Mon but était aussi d’être fatigué, cela, c’est réussi aussi", se marre-t-il. Depuis le premier XTerra à Namur en 2016, Sylvain Denis à toujours répondu présent. "J’ai fait mon meilleur classement, 8e, la première année, mais la natation avait été supprimée et la course était donc devenue un duathlon", rappelle-t-il. "Vingtième par contre, c’est mon moins bon résultat. Je me maintiens au niveau du chrono, mais le niveau est toujours plus relevé. Je suis content de ma course, surtout que je n’ai fait que remonter des concurrents. Depuis un mois, je suis en pleine période de compétition. J’ai profité de ma bonne forme. J’ai bien géré la partie vélo, pour sortir une bonne course à pied. Ce que j’ai fait, en dépassant encore beaucoup de monde."

Sylvain Denis va désormais remonter sur sa machine favorite, celle de route, pour préparer ses prochaines échéances, parmi lesquelles un Ironman, et le XL qui aura lieu le 22 septembre aux Lacs de l’Eau d’Heure en septembre, en parallèle du premier Ironlakes.

Tir groupé luxembourgeois

Les Luxembourgois, pour leur part, ont réalisé un joli tir groupé, en étant pas moins de six à se hisser dans le top 50, et même 45. Romain Debry, 33e, a fini premier Luxembourgeois. Le Robelmontois a rapidement été rejoint dans l’aire d’arrivée par Mathieu Louis, 36e, Ryan Louppe, 41e, Yannick Antoine, 42e et vainqueur en V2, Maxime Demars 44e et Bastien Nicolas, 45e.