Rochefort - AischeSa. 20h Le deuxième derby namurois s’annonce imprévisible et avec des supporters en nombre.

Avec un 1/6, Aische doit se reprendre ce week-end en déplacement à Rochefort qui est en confiance suite à sa victoire la semaine dernière. Interview croisée avec les attaquants des deux formations.

Rémy Staes (Rochefort) et Thomas Macalli (Aische), comment abordez-vous ce deuxième derby namurois ?

Staes : "Sans pression de notre côté. On prend ce match comme n’importe quel autre. Le coach n’a employé qu’une seule fois le mot derby cette semaine. On sait ce qu’on doit faire, peu importe l’adversaire. Ce n’est pas facile de jouer contre nous."

Macalli : "On ne peut pas dire qu’Aische soit en crise, mais on est quand même dans une pente glissante. Avec un point sur six, ce n’est pas facile d’enchaîner un deuxième derby dans ces conditions. On n’a pas envie de le perdre."

Quelles seront les clés du match ?

Staes : "J’avoue que je ne connais pas très bien Aische. Ce que je peux dire, c’est qu’à la maison, il faut absolument garder le zéro derrière. On devra rester en bloc. Je pense que si on parvient à cadenasser notre défense, on devrait s’en sortir."

Macalli : "Rémy, il faudra avant tout protéger nos arrières. On a encaissé en premier lors des deux derniers matchs. Ça ne doit plus arriver, on doit être un bloc organisé. On devra aussi être plus efficace devant. La moindre occasion devra terminer au fond."

C’est le bon moment pour vous affronter ?

Staes : "Je pense que ça tombe bien de jouer contre Aische maintenant. Ils connaissent des difficultés en ce début de saison, mais il faut toujours faire attention à une bête blessée."

Macalli : "Difficile à dire. Il ne faut pas oublier que l’année dernière, on a perdu notre deuxième match à domicile 0-5 contre Namur et puis on a enchaîné une série de victoires. On ne doit pas s’alarmer vu les qualités du noyau. C’est peut-être le moment idéal pour relever la tête."

En tant qu’attaquant, vous devrez faire la différence.

Staes : "J’ai déjà inscrit deux buts depuis la reprise du championnat. Tout se passe bien pour l’instant. C’est triste de ne pas avoir remporté le premier match alors qu’on menait 1-2."

Macalli : "C’est ce que je n’ai pas réussi à faire contre Ciney. Ce n’est pas ma soirée. Je ne suis pas le seul responsable de la défaite, mais je ne suis pas parvenu à trouver le chemin des filets. Si je n’avais aucune occasion, je m’inquiéterais. Je manque juste d’efficacité pour l’instant."

Comment vous sentez-vous en ce début de saison ?

Staes : "Je me sens vraiment bien dans l’équipe. Je me suis blessé aux adducteurs mardi à l’entraînement. Le médecin m’a dit que c’était une sciatique. Je suis sous anti-inflammatoires, mais je me suis entraîné ce jeudi sans problème."

Macalli : "C’est un peu compliqué. Aucun attaquant n’a encore marqué, c’est frustrant. Cependant, il n’y a pas besoin de dramatiser. L’année passée, j’ai dû attendre le quatrième match pour ouvrir mon compteur et j’ai terminé meilleur buteur de l’équipe. Pourquoi ne pas mettre mon premier but à Rochefort ? Ce serait idéal pour lancer la saison."

Interview > Maxime Denison

Rochefort : Catania, Leroy, Leleu Pétré, Beck ?, Liotta, Fontaine, Ouedraogo, Staes ?, Lambert, Atheba, Pingaut, Piérard, Labar, Claude, Vincent. Tom Antoine est de retour de suspension, mais les absents sont toujours nombreux. Martinez, Marion et Ligot ne reviendront qu’au deuxième tour. Chenon, B. Michel, F. Michel et Crucifix sont toujours blessés. À eux s’ajoute Rhatay (entorse). Beck contracture) et Staes (adducteur) sont incertains.

Aische : Prévot, Fournier, Macalli, Servidio, Gécé, Joannès, Daout, Bonomini, Delvigne, Gaziaux, Michels, Piret, Marrazza, Samouti ?, Nzinga.

La liste des absents ne désemplit pas. Detienne (suspendu), Dethier (Cuisse), Thirot (Genou) et Biernaux (vacances) ne seront pas là. Samouti est incertain, mais Bonomini est de retour.