Le médian a eu un déclic en offrant la victoire à Aische il y a dix jours à Oppagne.

Le coach de Aische, Manu Rousselle, a le nez fin pour dénicher de jeunes talents. Ce fut déjà le cas avec Kim Detienne, qu’il est allé chercher à 16 ans à Fernelmont-Hemptinne. Cette année, c’est avec le jeune Malcolm Nzinga (Biesme) qu’il a tenté le pari. Entretien avec ce médian de bientôt 19 ans, toujours étudiant en technique sociale à Ste-Ursule à Namur.

Malcolm, expliquez-nous votre parcours footbalistique ?

"J’ai commencé à jouer au foot à six ans dans le club de mon quartier, le CAPS Namur. Je suis ensuite parti à l’UR Namur de mes 10 à mes 13 ans pour ensuite aller au Sporting de Charleroi. Mais ça ne s’est pas bien passé là-bas à cause de mon comportement. Je suis revenu un an à l’UR Namur avant d’être accepté à Virton après y avoir passé des tests. J’ai joué en U17, U19 avant d’être surclassé en U21. Mais à cause de l’école, des sanctions ont été prises au niveau du foot et on m’a redescendu en U19. L’entente n’était plus bonne avec mon coordinateur alors je suis parti."

Et vous avez atterri à Biesme, en P1.

"Oui, et je ne le regrette pas. En jeunes, j’avais une certaine facilité. Jouer avec une équipe première m’a fait remarquer la marge de travail qu’il me reste et cela me donne encore plus de hargne et d’énergie."

Vous avez eu d’autres contacts que Aische ?

"Oui, notamment l’UR Namur et Loyers. Aische fut la dernière offre et comme je connaissais déjà Detienne et Samouti depuis tout petit et les parties de foot dans les agoras, je me suis dit que c’était sans doute mieux d’aller là-bas. Je pense avoir fait le bon choix. Je m’y sens bien. On fait les trajets à quatre avec Macalli, Marrazza et Detienne. Cela permet aussi de créer des liens en dehors du terrain."

Vous avez été deux fois titulaires et êtes à chaque fois monté au jeu les autres matchs. C’est à la hauteur de vos attentes ?

"Oui. Je n’ai pas réellement prouvé mon niveau lors de mes deux titularisations. C’est peut-être à cause de la pression."

Mais vous avez mis le but de la victoire à Oppagne-Wéris. Est-ce un déclic ?

"Franchement, je pense bien. Le coach m’avait dit de monter et de jouer mon jeu. Ce que j’ai fait. La frappe a été déviée mais elle est dedans. Depuis, je me sens plus à l’aise. Le week-end dernier, j’ai mis un but et délivré un assist pour Servidio."

Technique et vif

Le foot est une histoire de famille pour Malcolm Nzinga. Cousin de l’attaquant des Merles Erwin Senakuku et de celui de Loyers Rony Mpia Massa, Malcolm Nzinga est dans la même lignée que ces deux joueurs . “À Aische, je joue soit en 10, soit sur les flancs. J’aime ces deux positions et j’ai une facilité à jouer en 10. Je suis quelqu’un de technique et d’assez vif mais je dois par contre encore progresser physiquement et sans doute dans mon jeu aérien. Je ne mets pas la misère aux coéquipiers aux entraînements mais je m’amuse un peu plus qu’en match”, rigole l’ancien Biesmois qui veut s’imposer dans l’équipe aischoise. “J’ai connu de plus grosses équipes plus jeunes et je sais que le travail peut payer. Mon objectif est de progresser ici à Aische. Pour la saison prochaine, on verra en fonction de cette année mais je vais sûrement rester pour confirmer.”

“Il fait du bien quand il monte”

Lorsqu’il évoque Malcolm Nzinga, Manu Rousselle ne peut s’empêcher de le comparer à Kim Detienne. “Il a du foot dans les pieds et plein de qualités. Il est peut-être un peu moins puissant que Kim mais ce dernier a énormément gagné en puissance aussi depuis qu’il est à Aische. Il ne l’était pas autant que maintenant à son arrivée.” Après une préparation et sept matchs de championnat, le T1 hesbignon se dit satisfait de son nouveau transfert. “Il a été deux fois titulaire et je pense que lui-même ne s’attendait pas à l’être. Les autres fois, quand il est monté au jeu, il nous a vraiment fait du bien. Il peut devenir quelqu’un d’important pour Aische. En tout cas, on croit en lui car il est capable de faire jouer les autres. Mais on ne va pas brûler les étapes avec lui. Il aura encore l’occasion d’être titulaire dans les prochaines semaines.”