Il aura fallu passer par des barrages mais l’essentiel est acquis pour le Rugby Club de Mons : le maintien en D2.

Samedi, au Stade Nelson Mandela, les hommes de Johan Boudinet n’ont pas tremblé face à Namur, second de D3, avec une victoire 29-12. "Oui, c’est un énorme soulagement", confie le président du Cramonciau. "Mais soyons clair, ce match décisif n’aurait pas dû arriver. Les joueurs n’ont pas fait le travail durant la saison, ils ne se sont pas assez impliqués. Cette saison chahutée est enfin terminée et nous allons pouvoir nous concentrer sur l’inauguration de notre nouveau Club House, prévue dans moins d’un mois." La construction de la saison prochaine est également dans la tête de l’homme fort montois. "Le CA a déjà fait du bon boulot. Nous voulons vraiment que nos jeunes progressent dans le jeu, et pas uniquement au niveau physique. Notre nouvel entraineur va nous permettre, je l’espère, de franchir ce cap. Nous aurons en tout cas des objectifs plus élevés la saison prochaine. Car, avec plus de sérieux, l’équipe de cette année aurait déjà pu, et même dû, jouer la première partie du tableau."