L’OC reste plus que jamais en embuscade avant ce duel à enjeu entre Warcoing - Templeuve (Sa. 19h30).

Si, si, Warcoing est toujours là. Les hommes de Fabien Delbeeke ne font pas grand bruit, mais pointent actuellement à la troisième place et reçoivent Templeuve, quatrième, ce samedi soir (19 h 30).

Le T1 de l’OC avait donné congé quelques jours à ses joueurs et tout le groupe a repris le chemin des entraînements après la nouvelle année. "J’avais juste demandé aux garçons de ne pas rester inactifs et de suivre un petit programme. Après, nous avons aussi joué un amical pour rester en jambes, indique Fabien. Ici, on va directement entrer dans le vif du sujet avec la réception de Templeuve. Il faudra voir quelle équipe a le mieux digéré cette coupure. Pour le dernier match de 2018, Templeuve avait perdu alors que nous l’avions emporté. La trêve n’arrivait pas au bon moment pour nous."

De toute façon , dans cette série, rien n’est jamais gagné d’avance et Fabien le sait. "On perd parfois des points contre des équipes mal classées. On peut expliquer le manque de réussite ou prendre d’autres facteurs pour justifier un mauvais résultat. Je dis que si nous ne prenons pas les trois points dans une rencontre, c’est que l’adversaire était plus fort que nous, ou qu’il nous a fait déjouer, ou encore que nous n’avons pas tout mis en œuvre pour l’emporter, assure le T1 . Si nous sortons du match avec des regrets, c’est que quelque chose n’a pas fonctionné."

Tout devrait encore se décanter dans les dernières journées cette saison. Fabien s’attendait à un championnat serré. Il est juste un peu surpris de ne pas revoir Molenbaix plus haut dans le classement. Quoi qu’il en soit, Warcoing aura un rôle à jouer. "Nous voulions figurer dans le haut du panier et nous y sommes. Si nous avons l’occasion de disputer la montée, on le fera. Quand on fait du sport et ici du foot, c’est toujours pour gagner le match. Le club n’est pas riche, mais les dirigeants gèrent bien la barque. Et si nous parvenons à monter, il n’y aura pas de folies. On poursuivra avec ce groupe. Mais prenons match après match sans voir trop loin."