Le Quaregnonais a survécu au long et éprouvant challenge provincial.

Au terme des 45 manches, il ne pouvait en rester qu’un. Kaddour Touina est le Highlander du challenge de la province de Hainaut sur les longues distances.

Dans un challenge aussi éprouvant, c’est principalement sa régularité et son extrême motivation qui ont fait la différence : l’athlète de l’OSGA, âgé de 42 ans, n’a pas raté une seule course !

"J’en ai remporté trois, j’ai été cinq fois deuxième et cinq autres fois troisième, précise le Quaregnonais. Dans ce challenge, vu sa longueur, c’est bien évidemment impossible de performer à chaque course. J’ai fait ce qu’il fallait pour parvenir à l’emporter, en sélectionnant celles dans lesquelles je devais prester à fond. Généralement, après les dix premières manches on peut déjà voir qui est en piste pour la victoire finale. C’est donc vers le mois d’avril que je me suis dit que j’étais en position favorable. Emmanuel Catoul a été un dangereux rival quasiment jusqu’au bout mais c’est sûr que mon implication permanente sur ce challenge a été déterminante."

Kaddour s’était déjà signalé l’an dernier en terminant 3e du classement général alors qu’il ne s’agissait que de sa première année de course à pied !

"Mais j’ai une certaine endurance grâce à mon passé de footballeur en promotion et en provinciales."

A priori, il ne devrait pas défendre son titre en 2019. "Ce challenge est tellement dur physiquement et mentalement que j’ai envie de faire l’impasse, au moins sur la prochaine édition. Et j’ai l’ambition de faire deux marathons."

Il a un petit conseil pour tous ceux qui envisagent sa succession. "Donnez votre maximum dans les courses challenges et profitez des courses parrainées pour courir à l’économie et bien récupérer."