L'ancien entraîneur de l'Union ou encore de Rebecq s'est lié au Rapid Symphorinois, club dans lequel il exercera la fonction de directeur sportif. 

Il était libre depuis sa séparation avec Quévy-Mons, il y a une quinzaine de jours, où il était conseiller sportif. 

En déménageant de quelques kilomètres, il aura surtout le plaisir d'enfin travailler avec son fils Mathieu, T2 des Chiconniers.