En s'imposant largement face à Saint-Ghislain (97-55), Colfontaine s'est assuré du titre de champion en P2 et rejoint l'élite provinciale.

Les puristes diront qu'il reste une chance à Estaimpuis et dans l'absolu, c'est correct. Mais pour que le titre revienne aux Estaimpuisiens, il faut qu'ils gagnent leur six derniers matches et que Colfontaine n'en gagne aucun. 

Mieux, dans la confrontation directe, il faudrait que les Borains soient battus de 46 points, dans leur salle. Pour une équipe qui a gagné les 21 rencontres de championnat qu'elle a disputées, c'est simplement impossible...