Quatorzième et descendant avec cinq points de retard sur Huy (13e) en D3 amateurs série B, Longlier vit une saison de galère, loin de l’ambition initiale de bagarrer pour une place dans le top 5. Sportivement, rien ne tourne et ce n’est rien de le dire. 

Dans les coulisses, c’est aussi vogue la galère. Une restriction budgétaire imposée par le comité l’explique. Déçus et surpris dans le mauvais sens de la tournure prise par les événements, Molnar, Lespagnard et Dupuis ont préféré renoncer. Au sortir d’une discussion qui eut lieu hier soir, trois autres tauliers, (ex-)coéquipiers emboîtent le pas : Huberty, Feltesse et Kudimbana jettent le gant. 

On y ajoute aussi Raphaël Kaiser, responsable des transferts (avec Albert Claude) et présent au club depuis une dizaine d’années. 

« Le président Alain Gatellier est venu seul jeudi soir. Il n’a rien voulu entendre. Les dirigeants (Daniel Michiels, Pascal Winand) n’ont rien voulu changer. Le trio arrête. Tous les partants ne sont pas des mercenaires. On leur a manqué de respect. Copette et d’autres garçons se posent des questions. Stop ou encore ? Quant à moi, je ne m’y retrouve plus et, dès lors, je renonce. Ma lettre de démission partira ce week-end. Par respect pour les autres joueurs, je pourrais assister au match face à Warnant. On verra. » 

Longlier fait peine à voir.