Maxime Jacquemin joue à Fratin, en P1 Luxembourg, et est promis a un bel avenir

Disposant du statut d’élite sportif depuis le mois de septembre, le Stabulois Maxime Jacquemin s’entraîne quatre fois par semaine et dispute deux matchs chaque week-end ! À seulement 14 ans, celui qui a offert un premier succès à la formation de Fratin, dernière en P1 luxembourgeoise, a de l’ambition à revendre.

Maxime, vous n’avez pas marché sur l’eau mais presque dimanche dernier…

"Bertrix (10e) jouait la zone. Je me retrouvais souvent seul et, oui, je ne me suis pas privé pour inscrire neuf points lors du dernier quart. Je suis un shooteur qui apprécie attaquer l’anneau. Il s’agit du premier succès (52-49) de Fratin. Mon plaisir et celui de mes coéquipiers est compréhensible."


Subir autant de défaites n’est-il pas pesant voire usant ?

"L’entraîneur Manu Feller s’appuie sur un groupe dont la moyenne d’âge est de… 16 ans. La technique, on l’a. Il nous manque du physique. L’entente est excellente. Tâchons d’aller chercher quelques succès d’ici la fin de la saison."

Fratin d’un côté, le BC Centre Gaume (association Tintigny-Rulles-Fratin chez les jeunes) en U17 de l’autre…

"En effet. Je m’entraîne deux fois avec chaque équipe. En U17, André Prebenna et Basile Thomas (15 ans) bénéficient, comme moi, du statut d’élite sportif (il n’a pas de dispense de cours,NdlR). On avait fait la demande à l’AWBB qui nous l’a accordée."

Et, chaque mois, place au rassemblement de la sélection (2004) régionale AWBB. Vous n’arrêtez pas ou si peu…

"Je ressens parfois la fatigue. Mercredi est jour de repos. Les 30 meilleurs Wallons sont réunis au centre AWBB à Namur. Des stages sont également mis sur pied lors des vacances scolaires. À moyen terme, mon souhait est d’intégrer l’équipe nationale U16. Je dors et je mange basket."

Caressez-vous l’espoir d’évoluer au plus haut niveau possible ?

"Pourquoi pas ? Je suis en 3e secondaire à Habay. Dans un coin de ma tête et endéans deux ans (5e rénovée), j’ambitionne être drafté et rêve d’intégrer le centre de formation d’Ostende (1er en D1). On verra."