Le fameux match Beaufays-Trooz ne cesse de faire parler de lui. Jeudi dernier, au comité provincial, le score du match (3-1) a été entériné et Trooz a été désigné officiellement descendant en P2.

Trouvant la décision du CP illogique, Trooz a décidé d'aller en évocation auprès de l'Union belge puisque, selon le point B 1718.3 du règlement fédéral, aucun appel n'était possible. La demande a été introduite vendredi par Maitre Misson, l'avocat qui défendra Trooz. Le club a reçu la confirmation de réception ce lundi et attend d'être appelé. "Nous voulons absolument défendre nos droits. Beaufays n'a probablement pas triché, nous ne les accusons pas. Mais il y a un règlement, il faut le faire respecter. Sinon, autant déchirer cette page-là", explique Lilo La Mantia, l'un des hommes à la tête du club.

Ce week-end, Beaufays doit jouer un (premier) match de barrage face à Melen et celui-ci devrait être maintenu. Suite au prochain épisode...