La formation carolo a présenté ses équipes de jeunes.

Sprint 2000 Charleroi, c’est une référence dans le paysage du cyclisme des jeunes en Wallonie. C’est une solide structure qui sert chaque saison de tremplin à plusieurs jeunes coureurs, qui finissent généralement aux premières places du DH Challenge Ekoï, notre classement de régularité pour les jeunes cyclistes wallons. Cela avait encore été le cas la saison dernière, avec Emerson Fontaine, qui avait terminé deuxième chez les juniors, et avec Cian Uijtdebroeks, qui avait fini à cette même place chez les cadets.

Comme ce dernier est toujours dans la catégorie des 15 et 16 ans cette saison, il sera logiquement le grand favori de l’édition 2019 chez les cadets. Ce coureur d’origine flamande mais depuis longtemps installé en Wallonie, à Hannut, avait été très courtisé l’hiver dernier après sa solide saison. Champion de Belgique et très présent dans les courses les plus difficiles de la saison, y compris sur la scène internationale, Cian Uijtdebroeks a reçu de nombreuses propositions d’autres équipes. Mais il a choisi de rester chez Sprint 2000 Charleroi.

Une belle récompense pour le club carolo. "Oui, et une belle preuve de confiance par rapport à notre structure, par rapport à notre travail auprès des jeunes, mais aussi par rapport aux conseils que nous leur donnons", commente l’ancien pro Walter Dalgal, qui fait toujours partie du staff de l’équipe, en compagnie de nombreuses autres personnes, comme Didier Dieudonné, Leon Van Lancker, Marcel Torrekens… "Cian sera certainement la locomotive de notre équipe de cadets. Et chez les juniors, nous avons à nouveau une belle équipe."

La confiance règne à nouveau au sein de l’équipe qui a présenté ses effectifs, dimanche. "Oui, je pense que nous pouvons à nouveau être confiants par rapport à la saison qui arrive", poursuit Walter Dalgal. "L’an passé, nous avions par exemple terminé septièmes du classement final de la Coupe de Belgique chez les juniors. Je pense que nous pouvons viser plus haut. Car, ces dernières années, nous avions quelques locomotives qui allaient nous chercher des points. Mais cette saison, j’ai constaté lors du stage que nous avons un groupe beaucoup plus homogène. Le niveau général est meilleur."

Avec plusieurs coureurs qui seront à suivre. Comme Audric Leleu, revanchard après une saison marquée par des pépins physiques, mais aussi Dayan Van Rillaert, un des meilleurs cadets wallons l’an passé, Lucien Snoeks, Cian Uijtdebroeks et de nombreux autres qui ne demandent qu’à progresser.