Le club a trouvé cette pépite sur le fil du mercato.

Sylvain Mathé Luvagho est le joli coup réalisé par Johan Lardin, dans la campagne de transferts de Solre-sur-Sambre. "J’étais très heureux de pouvoir compter sur sa participation", explique l’entraîneur. "C’est un homme d’expérience. C’est un patron, derrière. Il forme un excellent duo avec Franck Thery. Mais il ne faut pas oublier Max De Brabander qui sera bientôt de retour. J’ai de nombreuses solutions. C’est parfait !"

Avec le solide défenseur, Solre encaisse peu. Il n’a concédé qu’un seul but, au cours de ses trois premiers matchs de la saison. "J’ai eu la chance de trouver rapidement mes marques", explique Sylvain Mathé Luvagho. "J’avais envie d’un nouveau challenge, après ma saison à Pâturages."

L’homme n’est pas arrivé en terrain inconnu. "Je connais bien Johan Lardin, l’entraîneur. J’ai eu la chance de jouer avec lui, par le passé. À l’époque, nous évoluions à Heppignies."

Dans une équipe très jeune, l’ancien joueur de Boussu, des Francs Borains ou encore de Tirlemont apporte toute son expérience. "Le temps passe. Avant, j’étais le petit jeune. Désormais, c’est moi qui dois guider les gamins. C’est un rôle qui me plaît. Je me sens bien dans cette équipe. Il y a du talent à Solre. Il faut désormais poursuivre de la sorte, afin de vivre une belle saison. Pour ma part, j’ai surtout l’envie de prendre du plaisir."

Après trois matchs, Solre occupe une place dans le top six. C’est le jour et la nuit, avec la saison dernière. "On doit continuer de faire grandir ce groupe", lance Johan Lardin. "Des gars comme Sylvain Mathé Luvagho doivent nous y aider. Je suis certain qu’on a les capacités pour vivre un bon championnat."

Un avis partagé par le défenseur central de bientôt 34 ans. "Si le groupe est solide derrière, il doit désormais profiter de ses occasions pour faire la différence", ponctue l’ancien joueur de Pâturages.