Marco Piro est l’artificier n° 1 de l'effectif carolo.

Équipe en reconstruction, les Red Roosters vivent une saison compliquée en D1 nationale mais Marco Piro (13 goals, 2 assists) croit en des jours meilleurs. "On débute souvent bien mais nous éprouvons quelques difficultés en fin de rencontre, à cause du manque d’expérience. Mais l’envie de bien faire est là !"

De l’expérience, Marco (27 ans dont 18 de hockey) en a justement à revendre. Avec Leuven, il a remporté le championnat de Belgique. Il a aussi fait partie de l’équipe nationale en U20. Il y a peu, il évoluait encore en Beneleague, dans un championnat regroupant les meilleurs clubs belges et néerlandais. "C’est un championnat du top avec d’anciens pros. On évoluait parfois devant 1 000 spectateurs."

D’ailleurs, ses prestations de la saison dernière lui avaient valu de recevoir une convocation pour retrouver l’équipe nationale ! "Mais je ne me suis pas présenté au rendez-vous. Je me sentais un peu trop surchargé."

Leuven voulait garder son Carolo. "Mais les trajets me pesaient. On jouait à Amsterdam, Tilburg, etc. Il y avait les entraînements à Leuven… Je devais combiner cela avec mon job à Bruxelles… J’avoue que j’étais un peu dégoûté du hockey. Lorsque l’occasion de retrouver les Red Roosters s’est présentée, je n’ai donc pas hésité longtemps. La patinoire se situe à cinq minutes de mon domicile !"

Alors qu’il aurait certainement pu continuer à évoluer plus haut encore, il n’éprouve aucun regret. "J’ai atteint la plupart des objectifs que je m’étais fixés lorsque j’ai commencé le hockey. Et aider les Red Roosters, c’est aussi un beau défi."