Anthony Gillain, le gardien des Casseroles, veut y croire.

Anthony Gillain a dû réaliser un gros match pour permettre à Gosselies de passer le premier tour du tour final de P1. Le portier des Casseroles n’a pas ménagé sa peine. Malgré les assauts de Monceau, il n’a rien lâché. Ce dimanche, à 17 h, il espère aider son équipe à forger un nouvel exploit. Mais le gardien se méfie de Pont-à-Celles et son gardien. Selon lui, la bataille risque d’être terrible, entre deux clubs qui se connaissent bien. La montée en D3 amateurs ne sera pas simple. Entretien.

Anthony Gillain, c’est une belle finale ?

"C’était déjà une belle demi-finale face à Monceau. Désormais, on retrouve Pont-à-Celles. C’est chouette de voir les équipes de notre région s’affronter pour la montée en D3 amateurs."

Ce fut difficile face aux Moncellois ?

"Les deux équipes voulaient l’emporter. Il y avait de l’envie. Personne n’a rien lâché. Au final, on a trouvé le moyen de faire la différence. C’est tant mieux pour nous."

Vous n’avez rien à perdre ?

"C’est le cas. Le but était d’obtenir le maintien. On l’a eu. Ensuite, on voulait atteindre le tour final. C’est fait. Désormais, on peut espèrer mieux. Ce n’est que bonus. On doit en profiter."

Le club est prêt pour une montée ?

"Le président nous a dit de prendre du plaisir. Pour lui, Gosselies peut aller en D3 amateurs. Alors, pourquoi ne pas tenter notre chance ? Je pense que le groupe a des qualités pour réussir."

D’un point de vue personnel, ce fut une bonne saison ?

"Malgré mes blessures, je suis content. Il y a eu une bonne concurrence avec Samuel Forlini. Au final, j’ai eu ma chance et j’ai su la saisir. C’est ce qui nous permet d’avancer, quand on est un joueur."

Vous connaissez le portier de Pont-à-Celles ?

"Il a de l’expérience à revendre. C’est un élément précieux pour nos adversaires. Une fois encore, il devrait apporter son talent à cette équipe."

Vous avez déjà pris le meilleur sur les Buzétois ?

"Le tour final, c’est une autre compétition. Les Antenucci, Boucher, Cuypers, Nitelet et consorts vont tout donner. Ce sera un match très disputé entre les deux formations."


"On a retrouvé l'envie"

De son côté, Grégory Delwarte s’attend à une belle bagarre face à une solide équipe de Gosselies. "On a perdu à deux reprises en championnat", explique l’expérimenté gardien. "C’est vraiment une formation qui ne lâche rien. Si elle est en finale de ce tour final, ce n’est pas sans raison. Il faudra vraiment sortir une grosse prestation pour remporter la victoire !" Jeudi, contre Péruwelz, Buzet a enfin retrouvé son état d’esprit. "Il était temps. J’ai vu le vrai visage de Pont-à-Celles. Il y avait de l’envie. Notre adversaire ne lâchait rien. Mais, de notre côté, il était hors de question de s’incliner. J’espère qu’on pourra afficher la même mentalité, ce dimanche, chez nous." En face, Gosselies possède également un bon gardien. "C’est un gars solide. Il a permis à Gosselies de gagner des points précieux. Je ne le connais pas personnellement. Mais c’est un très bon gardien, dans une très bonne équipe."