Les Carolos seront privés de cinq titulaires pour ce quart de finale de Coupe de Belgique (vendredi 21h15)

La Coupe de Belgique est un des objectifs de Roselies. Depuis le coup d’envoi de la saison, le patron du club, Hamit Karakilic, a deux ambitions : décrocher son ticket pour les playoffs et se hisser en finale de la compétition.

Si les Roseliens proposent du beau jeu cette année, ils n’ont pas encore récolté les fruits de leur travail. Il y a quinze jours, contre Charleroi, ils auraient mérité au moins un petit point. Au lieu de cela, ils ont craqué. La raison ? La blessure de deux joueurs, ce qui a entamé la tournante du coach. Car le noyau de Roselies n’est pas pléthorique. Ce soir, pour son déplacement difficile à Malle dans le cadre des quarts de finale de la Coupe, le club doit se passer des services d’au moins cinq titulaires ! C’est donc l’hécatombe du côté des hommes d’Erdal Murat.

"Rezouk et Kalincik sont blessés, explique Nourredine Boumediane, le T2. En plus de cela, il y a la fracture à l’épaule du jeune Hecq. Ce dernier était en pleine forme. Malheureusement, il s’est fait mal contre Charleroi. Il devra prendre le temps pour retrouver son meilleur niveau. Lamsaiah et Chiaravalle sont suspendus. Karakilic revient seulement de blessure. Il sera sur la feuille. Mais on ne doit pas prendre de risques, il reste le championnat. Je vais également prendre mes affaires. À 46 ans, je continue à jouer en P2 de football. Au cas où, je suis là pour l’équipe. On a également de bons jeunes."

Le club a récemment enrôlé El Marnissi, en provenance de la Ligue. "On a également trouvé un accord avec un autre Bruxellois qui évolue en D2. Ce sera un bon renfort."

Contre Malle , ce sera tout de même difficile. "C’est du costaud. Mais on doit s’appuyer sur notre organisation défensive et profiter d’un contre pour faire la différence. En coupe, tout est possible !"