La Louvière est allée battre Tournai samedi et entretient le rêve de playoffs.

Certes, le CNT (avant-dernier en Superligue) n’affiche plus le visage tant redouté des dernières années, durant lesquelles le club se battait avec Mouscron pour le titre. Mais la victoire 6-14 à Tournai reste tout de même une superbe performance pour les Loups.

"C’est une prestation convaincante parce que Tournai à domicile n’a pas souvent été battu avec une telle avance, lance Denis Leemans, le président louviérois. J’avoue d’ailleurs que la défaite tournaisienne reste un peu incompréhensible de mon point de vue. En fait, ils n’ont jamais vraiment été menaçants."

Il est vrai qu’après un début de rencontre équilibré (2-2), les Loups ont enfoncé les Tournaisiens passant directement à 2-9 sans laisser la moindre chance à leurs adversaires. "C’est vraiment tout le collectif qui a fait la différence", se félicite le big boss de l’ENL, qui a vu grandir ses jeunes joueurs qui sont désormais devenus des routiniers en D1.

La philosophie de l’ENL est devenue un exemple pour le CNT. "Ils ont perdu quelques joueurs et d’autres ne sont pas encore tout à fait aptes à jouer. Ils ont clairement compris qu’ils étaient au bout d’un cycle et qu’il était temps de passer par la formation des jeunes."

Ce à quoi La Louvière s’attelle depuis tant d’années. Et le travail commence à payer. Cette victoire permet en tout cas aux joueurs de Borhene Ben Romdhane de passer Tournai au classement et d’ambitionner les playoffs, même si l’ENL n’est encore que sixième en Superligue à deux points d’Eeklo et de Malines.

"Ça dépend aussi des résultats de Malines que nous avons déjà affronté deux fois cette saison, précise-t-il. Il faut désormais confirmer cette victoire. Nous allons enchaîner trois matchs à la maison : Eeklo, Anvers et Brussels. Nous devons réaliser un 9/9. Mais même ce bilan ne nous offrirait pas forcément les playoffs. Une chose est sûre, on doit réussir à battre Anvers ou Courtrai, l’un des gros en sachant que Mouscron reste au-dessus du lot avec 10 victoires en autant de matchs. Réussir une telle performance nous donnera encore plus l’impression de pouvoir faire partie des grands. On a déjà failli battre Courtrai en Coupe, étant seulement éliminés aux pénalties. On doit pouvoir y croire."