L’affiche de cette 2e journée de P1 oppose deux clubs qui visent, au minimum, la colonne de gauche.

Dans les vestiaires de cette P1, on pointe souvent Houdeng comme équipe à surveiller. Avec un recrutement intelligent et l’arrivée de Giuseppe Farese à la tête du groupe, les Spirous seront à prendre au sérieux.

Pourtant, du côté des acteurs et du coach local, on tient un autre discours. "Houdeng veut vivre une saison tranquille, pour préparer l’avenir et les saisons suivantes. Binche est d’ailleurs favorite ce dimanche. On sait que les deux clubs ont des objectifs différents, qui passent toutefois par des résultats et des victoires."

À la maison, Houdeng voudra pourtant réagir, après la défaite du côté de Molenbaix en ouverture de son championnat. "On a tenté de produire du jeu, sans toutefois parvenir à être assez incisif. C’est cela qu’il faudra améliorer ce week-end si on veut s’imposer chez nous. En tout cas, on veut faire bonne figure. Il faudra que les joueurs se montrent intransigeants."

Du côté des binchois , présentés comme une des équipes les plus solides sur le papier, le championnat a bien débuté. "On aura déjà droit à un des derbys ce dimanche", lance le coach binchois. "Ces derbys, c’est ce qui fait le charme de cette première provinciale, une série à part des autres. Ce qui est particulier, c’est qu’il ne faut presque jamais regarder ni le classement ni les résultats précédents. Un match n’est jamais l’autre en P1."

Passés par Houdeng, Marvin Vanbelle, David Michez et Maxime Brichant vivront à coup sûr une rencontre un peu particulière ce dimanche. "Je pense surtout que cela leur fera plaisir", déclare Jean-Louis D’Acchille. "Revenir dans un club où l’on a passé de beaux moments est toujours un peu particulier."

Gagner à Houdeng, impératif pour les objectifs ? "Mon seul objectif, c’est d’aller le plus loin possible en Coupe du Hainaut", déclare le coach de la RUS. "En championnat, même si l’on nous donne dans les favoris, je préfère voir cela au jour le jour."