Depuis une dizaine de jours, il règne à La Louvière une belle euphorie qui ne semble pas vouloir quitter le terrain de Saint-Vaast là où le club de La Louvière vit et continue de grandir.

Pour cause, il y a dix jours, les joueurs de Pol Gantois ont assuré leur montée en N2 (soit le troisième échelon national) un an après avoir loupé de peu les playoffs.

"La montée était clairement l'objectif", souligne Edwin Vanhelleputte, le président heureux. "Cette saison, le groupe a véritablement explosé après avoir lancé un projet sur deux ans pour atteindre la N2. On a connu une équipe très soudée guidée par un staff qui a réalisé un excellent boulot."

Le président est évidemment aux anges mais sait toutefois qu'il va falloir désormais essayer d'éviter l'ascenseur dans un an.

La N1 à long terme

"Surtout que le niveau du hockey en Belgique ne fait qu'augmenter. La DH évidemment mais les N1 et N2 voient leur niveau s'élever aussi en terme de technicité ou de difficultés."

Pas question toutefois d'appréhender la montée pour un club qui se veut formateur et qui peut donc se baser sur pas mal de jeunes.

"On veut s'installer dans la durée en N2 et sur du plus long terme, on aimerait évidemment atteindre la N1. Ensuite, l'écart est bien trop grand avec la Division d'Honneur. On a des jeunes prometteurs qui ont déjà de l'expérience en équipe première."