Si elle veut disputer le tour final, l’Entité Manageoise ne doit pas trop tergiverser face à Tournai.

Pendant que le CS Brainois et son rival namurois poursuivent leur mano a mano à distance dans leur quête des lauriers, ils ne sont pas moins d’une demi-douzaine à pouvoir prétendre participer au tour final. Beaucoup d’appelés et très peu d’élus finalement pour ces prolongations printanières, mais pourquoi pas, après tout, entretenir cette culture de la gagne que Manageois et Tournaisiens ont toutefois dû mettre en veilleuse le week-end dernier?

Si le point glané au Léo n’avait finalement pas laissé un goût trop amer chez Michel Errico, le mentor des Verriers, celui obtenu par le FCT face au RAQM avait sur le coup rendu son T1, Carl Deviaene, quelque peu dubitatif quant au réel désir de ses joueurs de vouloir rajouter une couche après la phase classique. À la veille de se rendre au Scailmont, l’ex-mentor de Renaix reste pour sa part plus que jamais partant pour les playoffs : "Notre calendrier ne prévoit plus que des concurrents directs, mais ce n’est pas forcément un désavantage, surtout que nous avons notre sort entre les mains. Nous possédons même un droit à l’erreur qui, je l’espère, ne devra pas être utilisé. Il n’empêche qu’une victoire acquise au plus tôt serait le mieux", souligne-t-il, tout en rendant hommage au passage à son gardien, Dannel (11 clean sheets cette saison !) : "Maxence multiplie les prestations de haute volée. Un atout majeur quand on sait le nombre de défections minant mon secteur défensif. J’ai encore des solutions, mais ça devient quand même limite."

Au match aller, les résidents du stade Luc Varenne l’avaient emporté grâce à deux buts inscrits dans le money time. Un verdict nullement contesté encore aujourd’hui par Michel Errico : "Notre adversaire nous avait été supérieur dans la circulation du ballon et même s’il se cherchait encore à cette époque, il faut reconnaître que son succès se justifiait amplement."

Les absences pour suspension de Delaby et de Dauby ne le chagrinent pas outre mesure : "Mon groupe est solidaire et impliqué, sans exception. Les substituts ont toujours presté à un bon niveau. Nous allons continuer à nous amuser (sic) tout en faisant le max pour atteindre notre objectif."