Le joueur a même marqué un but mais il est sûr de lui : "Je dois écouter les consignes des grands"

Dimanche en fin d’après-midi, tout le club de Manage avait le sourire. Les Verriers restent sur leur spirale positive tout en étant accroché aux basques du top 5.

Mais en plus, les nouveaux visages font déjà parler d’eux. Ce match, Luigi Barba s’en souviendra longtemps. Il fait partie de ces jeunes que le club lance quand il le faut depuis le début de saison. À 20 ans, le Louviérois est entré à la 82e et a marqué… à la 94e. Soit un but en 12 minutes pour ses premières minutes dans une équipe d’adultes. Pas mal pour une première.

"C’est vrai et c’est bien pour mon premier match mais j’ai aussi eu l’occasion de me retrouver à la bonne position (NdlR : esseulé en face du but après un bon travail de Seggour pour éliminer le gardien), relativise ce mécanicien. J’ai fait ce qu’il fallait pour mon entrée au jeu mais il faut continuer."

Arrivé cette saison au Scailmont en provenance de La Louvière Centre, Luigi le reconnaît, l’intégration dans le groupe de Michel Errico n’a pas toujours été simple.

"Non en effet mais passer des jeunes au monde des adultes, ce n’était pas évident, concède-t-il. Après, c’est un chouette noyau, de chouettes joueurs. Je dois y faire ma place et cela passe par écouter les consignes des grands."

Son but, au delà de confirmer la victoire de Manage à 3-1, a surtout été dignement célébré par tous les joueurs, preuve du collectif présent au Scailmont. Lucide, Luigi Barba ne veut pas s’arrêter en si bon chemin.

"J’ai encore du boulot. Chaque début de semaine, on recommence et on travaille. Mon objectif est d’acquérir de l’expérience, être plus mature sur le terrain et ensuite, voir ce que l’avenir nous réserve. En tout cas, je travaille."

Et pour lui , pas de regrets d’avoir quitté la cylindrée de l’URLC pour un échelon plus bas.

"Non, parce que c’était chez les jeunes et je devais jouer avec des adultes, ce que Manage me permet de faire."