Actuellement troisième en D1 (Ligue), le Cosmos La Hestre se verrait bien disputer les playoffs.

Cette saison, le Cosmos La Hestre vit un beau championnat en D1 (Ligue). Actuellement troisièmes, les Manageois ont le regard fixé vers le haut plutôt que vers le bas.

"Pourtant, l’objectif du début de saison est d’ores et déjà atteint", se félicite Marco Carnoli, l’entraineur de La Hestre. "On visait le maintien, il est acquis. Ce n’est que du positif."

Son équipe prend en effet tout ce qui vient comme du bonus. D’autant que ses gars restent sur une très belle série de huit sur huit. De quoi voir la fin de saison du bon côté.

"C’est magnifique, ce n’est que du bonheur", sourit l’entraîneur. Carnoli préfère toutefois rester les pieds sur terre. "On doit continuer à prendre match par match et ne pas s’emballer. Il reste encore tout de même 20 points à prendre."

S’il met en garde, c’est parce qu’il sent que son équipe commence à entrevoir les playoffs. Derrière le duo GS Hoboken-Schaerbeek, La Hestre suit à cinq unités mais voit tout un convoi de cinq-six équipes lui courir derrière et proposer une solide concurrence. Les places en playoffs seront donc chères.

"Il faudra être costauds dans des moments délicats pour pouvoir se qualifier et ne pas revivre la situation du dernier match contre Hannut où après avoir mené 4-2, on les avait trop facilement remis dans le match, comme contre Hannut."

Privée de Neki Mbala (meilleur joueur de la série ces dernières saisons) durant le début de la saison, l’équipe a vu revenir son génie. De quoi être encore plus fort. " On est fort, on est prêt à aller jusqu’au bout et pour cela, on livrera bataille ", confie Mbala. "On est une équipe soudée, on s’encourage tout le temps, c’est comme ça qu’on gagnera des matchs."

Et cela pourrait alors prolonger la saison. "S’ils veulent prendre leurs responsabilités, on le fera mais il ne faut alors pas se cacher. C’est vrai que si on travaille un peu plus, on pourra prendre pas mal de points."