Eugenio Pina est revenu à La Louvière après avoir tenté de percer au Standard.

Alors qu’on devrait savoir ce vendredi matin si le match contre Meux aura bien lieu, il y en a un du noyau de Xavier Robert qui ne demande qu’à jouer : Eugenio Pina.

Revenu cet hiver au Tivoli après avoir déjà été en contact avec les Loups il y a plusieurs mois, le Portugais de 21 ans a préféré quitter les jeunes du Standard. En bord de Meuse, il ne semblait pas voir d’éclaircie pour un avenir prometteur.

"C’est vrai qu’au Standard ça ne se passait pas trop bien" , confie-t-il. "Je n’ai pas non plus tout fait de mon côté, je crois, pour que ça évolue positivement. Le retour à La Louvière, c’est aussi pour mieux rebondir."

À 21 ans, cet élément offensif qui impressionnait le Tivoli avant d’aller à Sclessin a faim de foot. "J’ai besoin de jouer après plusieurs mois sans. Je ne serai d’ailleurs au top de ma forme que dans un mois. Donc moi, je veux qu’on joue."

Ce qu’il a d’ailleurs déjà fait lors du déplacement à Couvin. "Mais le résultat était déjà acquis", sourit-il. "Xavier est un super coach, il me parle beaucoup, il me fera progresser. C’est vrai que de mon premier passage il ne reste plus que Dahmane et Felix mais cela reste un super groupe, un bon vestiaire."

À court de rythme, Pina ne se fixe pas d’objectifs personnels trop élevés. "Je ne peux pas revendiquer d’être titulaire dans une équipe qui tourne aussi bien. Je m’inscris surtout dans la durée ici. Je veux monter en D1 avec l’équipe et là devenir indispensable dans le onze de base."

Et pourquoi pas recevoir une nouvelle chance à l’échelon du Standard ? "Pourquoi pas si un miracle se passe" , rigole-t-il. "Je garde un bon souvenir du Standard. Je me suis tout de même entraîné avec des joueurs professionnels. Ça m’a permis de grandir. Aucun regret."

Le noyau : Cremers, Herzallah, Van den Kerkhof, Touré, Felix, Luhaka, Utshinga, Sampaoli, Cagnina, Saidane, Kasri, Dahmane, Bettaeib, Dansoko, PIna, Delbergue.

Tous les joueurs sont opérationnels et sélectionnables.