Les Bruxellois prennent un léger avantage en l’emportant 4-2 contre Hannut.

Seul rescapé brabançon en Coupe de Belgique, le Basic-Fit Bruxelles s’est imposé lors de sa demi-finale aller, face à Hannut. Une victoire 4-2 des Bruxellois qui les rapproche encore un peu plus d’une finale de Coupe de Belgique qu’ils avaient remportée il y a trois ans. "Nous avons mal débuté la rencontre en étant menés 0-1 assez rapidement. Ce but a eu le don de nous réveiller et une fois que la machine était lancée, nous sommes vite passés devant en menant 3-1. On a accentué notre avance dès le retour des vestiaires mais on a encaissé un second but dans les dernières minutes", résume Mustpha Rezki.

Un résultat positif qui ne met toutefois pas les Bruxellois à l’abri pour le retour à Hannut. "On aurait dû inscrire un peu plus de buts, ce qui nous aurait mis dans des conditions plus favorables. Nous n’avons que deux buts d’avance, ce qui ne représente pas grand-chose en foot en salle. Notre place en finale est encore loin d’être gagnée. Il faudra livrer une solide prestation à Hannut."

Car Basic-Fit Bruxelles veut retrouver une finale qui lui avait souri lors de sa victoire en 2016. "Nous avons déjà eu le bonheur de remporter cette Coupe de Belgique, une émotion que nous aimerions revivre. Lors de ce match aller contre Hannut, toute l’équipe a montré qu’elle avait envie d’accéder à nouveau à cette finale. On a les armes pour y arriver, à nous de bien négocier le match retour, ce qui n’est pas gagné d’avance."

En attendant cette fameuse demi-finale retour programmée le 24 avril prochain à Hannut, les Bruxellois espèrent encore décrocher une place dans le top 4 en championnat, qui leur ouvrirait les portes des playoffs. Et ça passe par une victoire à Hove ce vendredi. "Nous n’avons plus notre sort entre nos mains. Nous devons gagner nos trois derniers matchs et espérer un faux pas de Hamme."