En remportant le derby contre l’AS Schaerbeek, le Basic-Fit Bruxelles s’est installé à la 4e place mais le chemin menant aux playoffs est encore semé d’embûches.

On savait que le duel entre l’AS City Façade Schaerbeek et le Basic-Fit Bruxelles offrirait du spectacle et on n’a pas été déçu. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup, ont maintenu le suspense, pour finalement voir les Bruxellois s’imposer 2-4. "On savait que ce match serait difficile, et il l’a été", concède Mustapha Rezki. "Il y a eu beaucoup d’occasions de part et d’autre, nous menions 1-2 à la pause et surtout, nous n’avons pas cédé à la panique lorsque Schaerbeek a égalisé. On ne s’est mis aucune pression, le 2-3 nous a fait du bien et on a ensuite fait bloc pour boucler la marque à 2-4 en fin de match."

Pour les Bruxellois, ces deux points étaient capitaux pour rester en bonne place dans la course aux playoffs. "Dans ce derby, le plus important était de décrocher les deux points. Les joueurs avaient compris le message et ont livré une prestation complète pour y parvenir."

Grâce à ce succès dans le clasico bruxellois, Basic-Fit Bruxelles occupe désormais cette fameuse 4e place avec 23 points. Mais la lutte pour la conserver s’annonce rude puisque le LART Bruxelles compte le même nombre de points à la 5e place alors que Hamme et Fact Futsal Limal sont en embuscade avec 22 unités. "Il nous reste six finales à disputer. La route vers les playoffs est encore longue et elle passera déjà par une victoire contre Liège vendredi. Car ça ne sert à rien de battre Schaerbeek si c’est pour perdre contre les Liégeois une semaine plus tard. Nous sommes bien placés dans la course aux playoffs, mais rien n’est joué, d’autant que nous avons un solide programme devant nous, notamment avec un duel contre Hamme."

Il y aura aussi un quart de finale retour contre le LART, de quoi vivre potentiellement une belle fin de saison. "Notre mois de mars sera déterminant. Nous avons tout pour vivre une belle fin de saison, mais pour ça, il faudra aussi être capable de battre les petites équipes et pas uniquement les candidats aux playoffs."