Le coach a décidé de démissionner de son poste à Ixelles.

Après deux années et demi, marquées par une montée de P2 en P1 et deux bonnes saisons en première provinciale, Philippe Droeven a décidé de quitter son poste d’entraîneur à Ixelles. S’il ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait, c’était le bon moment pour lui de quitter un club qu’il appréciait pourtant.

Philippe Droeven, pourquoi avez-vous décidé de quitter Ixelles ?

"J’ai bien réfléchi à la question et j’ai décidé de quitter Ixelles. Il y aura pas mal de changements dans l’effectif la saison prochaine et je n’avais pas envie de faire la saison de trop. Que ce soit pour moi ou pour le club."

Vous sembliez pourtant très attaché à ce club d’Ixelles…

"Je n’ai jamais caché qu’Ixelles était mon club mais ce n’est pas pour ça qu’on doit toujours être d’accord sur tout."

On pense notamment aux nombreux départs annoncés.

"C’est une des raisons pour lesquelles je me dis que je ne dois pas faire l’année de trop. Pas mal de joueurs s’en vont, dont la totalité de ma défense. Si j’avais pu conserver ce qui a été notre point fort ces deux dernières années, j’aurais peut-être poursuivi l’aventure. Et puis, je n’avais pas envie de pratiquement devoir tout recommencer à zéro."

Malgré tout, vous restez satisfait de votre bilan à Ixelles ?

"Je suis resté deux ans et demi à Ixelles, avec une montée de P2 en P1 et puis une stabilisation de l’équipe en P1. J’aurais juste aimé faire un peu mieux cette saison. Malheureusement, lorsqu’on s’est retrouvé à la deuxième place, j’ai dû composer avec 12 absents. Je me dis qu’avec un effectif au complet, nous aurions été champions. Au final, on termine à la 7e place, ce qui me laisse un petit goût de trop peu, même si la saison reste positive."

De quoi sera fait votre avenir sportif ?

"Je ne quitte pas Ixelles pour un autre club. Je resterai bien entendu attentif à d’éventuelles propositions mais je ne recherche pas à tout prix quelque chose. La seule chose que je sais, c’est que je vais m’occuper de mes U7 à Perwez."