Le club de la capitale démarre le championnat TDM1 par une cuisante défaite : 95-68.

"Gembo a rendu tout sur le jeu difficile. A contrario, on a tout rendu facile aux Anversois." L’analyse de Nicolas Joostens tient en deux phrases et pour cause, son équipe a implosé à Borgerhout. Si on excepte cinq bonnes premières minutes (6-10) et le dernier quart (remporté 20-25), le Royal IV Brussels n’a jamais eu voix au chapitre. Le club de la capitale démarre le championnat par une cuisante défaite.

Dominé au rebond, dépassé par le rythme anversois mais aussi (et surtout) éclaboussé par l’envie de Gembo, le RIV avait regagné les vestiaires à 44-32. Les murs de ceux-ci avaient tremblé car le coach étai peu satisfait. Si tout était encore possible, Gembo se chargeait à la reprise d’infliger une véritable correction. «On n’est pas battu car on a loupé 9 lancers, qu’on a produit que 5 assists et shooté à du 12% trois points. Nos 20 pertes de balle m’inquiètent. Je n’ai jamais trouvé un 5 idéal chez nous pour nuire à Gembo. On a été battu par l’intensité et l’envie adverses. Au niveau de l’attitude qu’on a montrée et de la nonchalance affichée, ça me dérange. On doit très rapidement se remettre en question car en évoluant de la sorte, on en prend 50 dimanche prochain face à Melsele. »

Dernier élément, le club s’est séparé de Xavier Hoornaert. C’est Frederik Gillis notamment actif en VBL (Asse-Ternat Jeunes, Bavi Vilvorde Jeunes, Asse-Ternat et BC Opwijk Seniors) qui sera désormais l’assistant-coach de Nicolas Joostens. Gillis coachera également les U21 bruxellois.

GEMBO 95 - ROYAL IV BRUSSELS 68
Quarts: 22-16, 22-16, 31-11, 20-25.
RIV : 25/68 (3x3), 15/24 LF, 42 reb., 5 ass., 25 ftes. NYAMSI 2-9, LAÏT 7-0, El Mahsini 1-0, MARION 13-2, FALMAGNE 2-7, BENZOUIEN 1-0, Dagher 2-0, De Medina 4-2, Tuluka 0-6, Bonsenge 0-8, Aarstad 0-2.