C’est pratiquement avec une nouvelle équipe, mais des joueurs de la région, que le RRCW se veut ambitieux.

Ces dernières semaines, c’est via sa page Facebook que le RRC Waterloo a communiqué les noms de ses nouveaux joueurs pour la saison prochaine. Un mercato très actif pour un groupe qui n’a plus rien à voir avec celui de cette saison. "Il y a un an, on savait que le noyau qui allait disputer la saison 2018-2019 ne serait plus du tout le même pour la suivante. Quel que soit le résultat que l’on obtenait, on savait qu’on allait retravailler le noyau en profondeur. Et aujourd’hui, nous sommes très satisfaits du travail réalisé ces dernières semaines" , débute Amaury Toussaint.

Du coup, Waterloo repart pratiquement d’une page blanche. "On va dire qu’on repart de zéro mais c’était notre volonté. Après une année de transition, nous avions envie de bâtir une équipe à l’accent plus régional, avec des joueurs du coin ou qui avaient transité par Waterloo par le passé. Tout en y ajoutant un peu de qualité, ce que nous sommes parvenus à faire en trouvant le juste équilibre entre jeunesse et expérience."

Ce retour de joueurs de la région ou d’anciens de la maison waterlootoise, c’est aussi la preuve que l’image du club est désormais plus positive. "Travailler local, c’est le leitmotiv de la direction actuelle. Aujourd’hui, nous sommes fiers et heureux de retrouver cette identité locale, avec des joueurs attachés à Waterloo. Ces transferts, on les doit aussi à tout un club qui a su redorer son image. Si ça n’avait pas été le cas, jamais nous n’aurions pu faire revenir ces joueurs à Waterloo."

Reste désormais à transformer tout ça en actes sur le terrain. Avec quelle ambition ? "Dans un premier temps, il faudra que ce groupe se trouve. Mais nous partons avec l’avantage de bien connaître ces joueurs. La première ambition sera de faire mieux que la saison dernière, soit mieux que 45 points et donc se hisser aux portes du top 5."