Le Brainois Romain Deblander est monté sur le podium au Trail de l’Abbaye.

Ils étaient 1 488 traileurs à avoir répondu à l’invitation du cinquième Lampiris Trail de l’Abbaye à Villers-la-Ville. Au menu, quatre distances, 6,5 ; 12 ; 17 ou 32 kilomètres à travers les bois de Villers.

Avec son départ et son arrivée au cœur des ruines, le décor était grandiose. La suite ? Un tracé vert dans les bois aux alentours.

On retrouvait au départ quelques habitués des trails mais aussi des plus novices, et même des ogres des podiums comme Sébastien Mahia qui a remporté sa 45e victoire de la saison.

Pour le Brainois Romain Deblander, le trail n’est pas spécialement une habitude mais le garçon revient après blessure et la forme est à nouveau au rendez-vous. "Ici à Villers, je suis arrivé à l’arrache au départ du 17 kilomètres, et je me suis élancé du coup sans échauffement, à sec… Rapidement, un groupe de quatre coureurs s’est détaché avec Romain Paul. Au 7e kilomètre, il a d’ailleurs fait exploser le groupe…"

Romain Deblander a alors subi la course. "J’étais assez mal, victime d’une fringale mais j’ai constaté que le troisième n’était pas mieux alors j’ai accéléré et je termine troisième ! J’ai bien aimé même si c’était davantage un jogging dans la boue qu’un réel trail très accidenté. Mais le parcours est sympa."

La saison du Brainois reste pour sa part mitigée. "J’avais comme objectif de faire du 3’20 au km sur 10 bornes, c’est atteint. Par contre, je souhaitais gagner sur le Challenge BW mais là, avec ma blessure après la manche de Hèze, c’était fichu. Depuis peu, je retrouve la forme et compte donc en profiter pour m’illustrer. Flosse, les Crêtes La hulpoises ou l’enfer de Céroux, j’espère décrocher une victoire avant la fin de l’année."

Romain passera un mois en Afrique cet hiver, en tâchant de s’entraîner un peu, mais il compte revenir plus fort l’an prochain et enfin l’emporter, avec une préférence sur l’épreuve de Lillois ou de Wauthier-Braine !