Romain Barbosa a battu son ami Clément Geens en finale du Wilink Open à La Hulpe.

Il y avait énormément de monde ce dimanche pour assister aux finales du Wilink Open organisé dans les installations du TC 1310 La Hulpe. Alors que la finale dames entre Mikhaela Boev et Sofie Oyen a tenu les spectateurs en haleine pendant plus de deux heures, beaucoup attendaient le duel chez les messieurs entre Romain Barbosa et Clément Geens. Deux joueurs, deux amis, qui avaient hâte de s’affronter en finale d’un tournoi aussi prestigieux. "Nous nous connaissons par cœur puisque nous sommes amis et que nous nous entraînons souvent ensemble. Nous savions que ce serait une finale un peu particulière mais c’est toujours sympa de jouer contre Clément", débute Romain Barbosa.

Un discours partagé par son adversaire du jour. "On a voyagé ensemble, on s’est entraînés ensemble et on s’était même affrontés il y a deux-trois semaines. C’est quelqu’un avec qui je m’entends super bien et peu importe qui gagnait, on savait qu’on allait bien s’amuser. C’était la finale rêvée" , confie Clément Geens.

Sur le terrain, la rencontre fut moins disputée que prévu avec une victoire assez sèche (6-1, 6-2) de Romain Barbosa, de quoi ponctuer de la meilleure des manières la belle semaine du lauréat de cette 13e édition. "J’ai vécu une bonne semaine. Je n’étais pas encore à 100 % lors de mes deux premiers matchs et puis j’ai retrouvé toutes mes sensations en demi-finale contre Yannick Vandenbulcke. Ce fut un gros match, serré du début à la fin, mais je suis parvenu à m’en sortir et ça m’a mis en confiance pour la finale. Je suis d’autant plus content que c’est la première fois que je m’impose ici, après deux finales perdues."

Au-delà de l’aspect sportif, les deux joueurs apprécient toujours autant venir jouer à La Hulpe. "Après ma première participation ici, j’ai tout de suite dit que je reviendrais chaque année. L’ambiance est bonne, c’est super bien organisé et il y a toujours un peu de monde quand on joue."

Pour Clément Geens, c’est un retour aux sources. "C’était ma 3e ou 4e participation mais je n’étais plus venu depuis trois ans. J’étais content d’être de retour et de me retrouver en finale."

Une 13e édition plus que réussie

Avant la finale messieurs, les spectateurs ont été tenus en haleine par une finale disputée entre Mikhaela Boev et Sofie Oyen. Après avoir perdu la première manche au tie-break, Oyen est parvenue à renverser la vapeur pour s’imposer 6-7, 6-2, 6-3 en plus de deux heures de match. “Ce n’était peut-être pas la finale attendue mais Sofie et Mikhaela sont des habituées de notre tournoi. Elles ont offert un beau spectacle”, se félicite Marc Hofmans.

De quoi ponctuer en beauté une 13e édition plus que réussie. “Ce fut une très chouette semaine, avec énormément de monde lors de nos différentes activités, que ce soit lors de nos deux soirées spéciales ou des rencontres du double exhibition qui a de nouveau rencontré un franc succès. On espère pouvoir repartir sur les mêmes bases pour la prochaine édition.”