Le gaillard s'est isolé à Londres pour poursuivre son rêve de gosse

Pendant un an, c’est donc du côté de Tottenham, en Angleterre, que Brandon Tchapo a poursuivi sa carrière, loin de sa famille. "C’était loin de la famille mais c’est quelque chose que je connaissais déjà pour l’avoir vécu à Genk. Et puis, quand on a une ambition, il faut savoir faire des sacrifices. D’autant que jouer en Angleterre était un rêve pour moi."

Une expérience qui a marqué le joueur mais aussi l’homme, avec la découverte d’une nouvelle culture. "Je considère que toute expérience est enrichissante. J’avoue que j’ai rencontré des difficultés avec la météo et cette pluie quasi permanente. Au-delà de ça, j’ai découvert un pays où la culture pour le football est grande, avec des personnes passionnées. J’ai vu des dames de 80 ans totalement passionnées par le football."

Et puis il y a cette formation si spécifique à l’Angleterre. "Ils sont d’un professionnalisme de tous les instants. Il y a un niveau de concentration ultime et un travail à fournir qui est colossal. Là-bas, vous sentez vraiment que vous travaillez."