Les Rebecquois n’ont gardé le zéro derrière qu’à une seule reprise.

Bien accroché à sa 4e place, Rebecq dispute un match au sommet à la RAAL ce samedi. Une rencontre délicate en perspective mais qui motive les joueurs. "C’est particulier d’aller jouer là-bas. Leurs supporters avaient mis une belle ambiance dans nos installations lors du match aller, on s’attend à vivre une belle fête sur le terrain", débute Mathieu Herbecq.

Un terrain auquel les Rebecquois devront s’adapter, eux qui sont habitués à évoluer sur une surface plus petite. "Nous avions livré une belle prestation sur notre petit terrain, il faudra s’adapter à une surface de jeu plus grande, sur laquelle la RAAL a plus de repères que nous."

Mais Rebecq a une 4e place à défendre et des ambitions affichées. "Le premier objectif, c’est de tout faire pour conserver cette place et essayer de participer au tour final en embêtant les équipes situées au-dessus de nous."

Pour ça, Rebecq doit reprendre sa marche en avant et renouer avec la victoire, deux semaines après la courte défaite à Hamoir. "Il faut renouer avec la victoire mais pour ça, il faudra livrer une prestation complète, face à un adversaire qui ne devrait pas se situer aussi loin au classement."

Un effectif peut-être moins qualitatif du côté de Rebecq mais dont la force de caractère fait des merveilles. "Notre faculté à faire bloc est un véritable atout cette saison. En plus de ça, nous disposons de la deuxième meilleure attaque de la série. Mais nous devons apprendre à garder le zéro derrière plus souvent, chose que nous n’avons réalisée qu’à une seule reprise. Il faut gommer ces quarts d’heure de flottement."


Le noyau : Lahaye, Vandevelde, Provost, Delsanne, Leemans, Mucci, Malela, Bernier, Wallaert, Di Vita, Lorenzon, Walbrecq, Mendez, Figys, Oliveira, Herbecq.