Le coureur du JC Ronvau, après une expérience pour le boulot en Angleterre, visait juste un podium...

Le Challenge du Brabant wallon s’est clôturé ce samedi à Gastuche, avec les succès de Romain Paul et de Virginie Vandroogenbroeck.

À l’heure des bilans, la victoire au classement général de Virginie Vandroogenbroeck pour cette édition 2019 n’étonnera personne. Celle de Denis Galerin surprendra nettement plus.

"Ce sont les neuf meilleures courses qui sont comptabilisées et j’ai surtout fait le travail en début de saison, quand j’étais en bonne forme. Je me suis bien entraîné durant l’hiver et il y avait beaucoup de monde, donc ça m’a rapporté davantage de points, alors que Romain Paul, par exemple, n’était pas à son meilleur niveau, contrairement à ces dernières semaines ", explique le coureur de la J.C. Ronvau.

Le vainqueur 2019 ne s’attendait pas à de tels résultats, vu sa saison 2018.

"La saison passée, je me suis vraiment remis à la course, mais je me suis cassé la cheville. J’ai recommencé à courir en septembre, mais la saison était terminée. J’ai donc profité de l’hiver pour me remettre en forme, ce qui m’a pris du temps vu l’état de ma cheville. Avec le temps, j’ai pu augmenter la charge d’entraînement pour arriver au top en début de saison."

Avec à la clé quatre victoires : à Chaumont-Gistoux, Vieusart, Wauthier-Braine et Wavre. "Au début, j’étais dans l’inconnu. Je visais simplement un podium sur une course. Puis j’ai vu que les résultats suivaient et que ma forme était bonne, donc j’ai commencé à y croire et c’est devenu l’objectif de ma saison."

Si personne ne s’attendait à ce succès, Denis Galerin n’est toutefois pas un inconnu. Loin de là même.

"Je me suis déjà imposé en 2010, puis je suis parti vivre en Angleterre durant cinq ans, pour le boulot. Là, j’ai un peu moins couru. Puis je m’y suis remis en 2018, avec cette blessure."

Ce samedi, c’est Romain Paul qui s’est imposé à Gastuche. Le coureur des Blancs Gilets a remporté autant de manches que Denis Galerin, mais s’incline malgré tout. Alors que chez les dames Virginie Vandroogenbroeck a levé les bras à sept reprises, remportant le classement 2019 sans aucune contestation.