Tubize, qui entrait en lice en Croky Cup, attend quatre à cinq joueurs offensifs pour la mi-août.

Les Sang et Or n’ont guère éprouvé de difficultés pour éliminer une équipe du Brabant flamand qui a offert une belle opposition, sans parvenir à se créer la moindre occasion cependant.

Vossem vient d’accéder, rappelons-le, à la P2, grâce à un titre encore tout chaud.

Les supporters , bien peu nombreux, durent cependant patienter une demi-heure avant de voir leurs favoris débloquer la marque par Idriss Bouchentouf, qui avait déjà hérité d’une belle occasion. Van Onsem doublait la mise de belle manière, et l’affaire était conclue.

"Le score n’avait pas beaucoup d’importance, ce qui comptait, c’était la manière et la qualification", commentait Sylvain De Weerdt, l’entraîneur tubizien, qui attend encore du renfort. "Quatre ou cinq joueurs à vocation offensive devraient encore nous rejoindre d’ici le 15 août, mais à d’autres postes aussi, comme Benoît Kachiemont, un défenseur central français. Certains joueurs ne sont pas encore qualifiés. Mais il y aura du renfort. Mon équipe a évolué un cran en dessous de son niveau face à cette équipe de Vossem, qui, de son côté, a affiché beaucoup de sérieux au niveau tactique. L’objectif était notamment d’ouvrir la marque en première période, il fut atteint. L’équipe que vous avez vue est fort jeune mais pourrait fort bien débuter le championnat de D1 amateurs. De toute façon, notre credo est d’aborder chaque match pour le gagner", ajoutait encore Sylvain De Weerdt.