KATUSHA-ALPECIN

Recrue phare du mercato 2017, Marcel Kittel symbolise, avec ses deux maigres succès, la saison noire vécue par l'équipe qui bat désormais pavillon suisse. Avant-dernière du dernier classement WorldTour par équipes, Katusha-Alpecin n'a connu les joies de la victoire qu'à cinq reprises en 2018. Face à la froide réalité de ces chiffres, les dirigeants ont choisi de bouleverser le staff en recrutant le Belge Dirk Demol et en y adjoignant Erik Zabel pour tenter de relancer Kittel. Après huit saisons chez Lotto, Jens Debusschere a choisi de sortir de sa zone de confort et d'endosser le rôle de leader sur les classiques pavées. Décevant neuvième du denier Tour de France, le mystérieux Ilnur Zakarin (29 ans) tentera de monter sur le podium du Giro, la course qui l'avait révélé au grand public en 2017 (5e).

Zoom sur…
Text de remplacement

Jens Debusschere

Quelque peu assoupi par la routine de huit saisons passées chez Lotto-Soudal, Jens Debusschere a décidé de changer d'air cet hiver et de quitter une zone de confort très rarement synonyme de performance. Courtisé par plusieurs équipes françaises, l'ancien champion de Belgique (2014) a choisi de s'engager pour deux saisons chez Katusha où il sera dirigé par Dirk Demol sur les classiques flandriennes. Cinquième de Gand-Wevelgem et dixième de Paris-Roubaix l'année dernière, le beau-frère de Jurgen Roelandts souhaite se rapprocher un peu plus encore d'un podium sur ces courses. A 29 ans, Debusschere endossera le plus souvent le rôle de leader sur les pavés, mais devra aussi guider l'Allemand Nils Politt (24 ans), en qui le staff croit beaucoup.

Fil info